AIGLE (Aquila)


Carte et dessin selon Uranometria


Les Grecs l'appelaient l'Oiseau de Feu, il renvoyait les éclairs que Zeus jetait sur la terre.
L'Aigle semble figé dans un plongeon au-dessus de Pégase, vers les Poissons.
Les histoires mythologiques qui tournent autour de l'Aigle sont aussi variées que les constellations elles-mêmes, depuis les histoires de guerre et de revanche jusqu'à celles d'amour et de romance.
Adopté par Zeus comme sa propriété, l'Aigle fut parfois considéré comme l'Oiseau de Feu car sa principale occupation était de porter les éclairs de Zeus et de les récupérer après qu'ils étaient lancés.
Très loyal à Zeus, l'Aigle réalisait de nombreux autres travaux pour aider le chef des Dieux. Quand Zeus s'éprit du jeune Ganymède, un très élégant garçon, l'Aigle descendit pour l'enlever et l'amener sur le Mont Olympe où il devint le porteur de coupe des dieux. Ganymède est honoré par la constellation du Verseau, l'Aigle semble voler juste au-dessus de lui dans le ciel nocturne.
En plus de ces nombreuses bonnes actions, l'Aigle aida Zeus à attribuer les punitions. Quand Prométhée, un Titan immortel déroba un rayon du soleil et l'offrit aux humains comme le don du feu, Zeus fût outragé qu'un pouvoir appartenant seulement aux Dieux soit maintenant accessible aux mortels. Alors pour punir Prométhée, Zeus l'enchaîna à un rocher, et envoya l'Aigle chaque jour lui dévorer le foie. Comme Prométhée ne pouvait pas mourir, son foie se reconstituait, ce qui lui procurait une souffrance éternelle. L'Aigle finalement mourut quand Hercule le transperça d'une flèche empoisonnée, pour délivrer Prométhée de son horrible punition.
En remerciement pour la loyauté de l'Aigle, Zeus plaça son loyal compagnon parmi les étoiles pour l'éternité.


Objets
AD Dec Mag
Altair : Distant de 17 AL, son nom vient de l'arabe "al Nasr al Tair" qui signifie Aigle Volant, ce qui semble approprié car il effectue une rotation en 6h1/2.
Cette rotation le déforme de sorte que son diamètre équatorial est double de son diamètre polaire. Il brille 11 fois plus que le soleil.
Il forme un des points du triangle d'été. Les 2 autres étant Deneb du Cygne et Véga de la Lyre.
Cette étoile servit à guider les véhicules Apollo.
19 h 51 8° 52 0,8
Eta : 1300 AL, c'est la 1e céphéide, passe de mag 3,4 à 4,3 en 7 jours, soit une luminosité de 2800 à 4000 fois celle du soleil 19 h 53 +1° 01 4
NGC 6781: Nébuleuse planétaire, bulle presque parfaite de 2 AL de diamètre. On distingue au centre la naine blanche bleuâtre. 19 h 19 6° 33 12
W 49 B: Hypernova et nébuleuse. Seule hypernova découverte dans notre galaxie. A 35000 AL. Elle émet un puissant flux de rayons X.      
L'Aigle a abrité une Nova pendant l'hiver 99 (mag 4), qui a rapidement décliné      


Carte de la constellation


nébuleuse planétaire hypernova céphéide


Carte de situation